La vie Communale

LE CRUCHET

La gentilhommière du Cruchet est une « maison des XVème et XVIème siècle dont les portes ogivales étaient orientées au midi (…) »*. Elle est composée d’un « (…) escalier situé dans une tour intérieure, de poutres moulurées et de cheminées en granit et en bois (…) »*.

René Laigneau, issu d’une famille notable originaire de Villaines-la-Juhel, « sieur du Cruchet de Mézangers, étudiant à Orléans fut assassiné dans cette ville par un autre étudiant gascon en 1635. Son père aussi malheureux fut tué dans le bourg de Mézangers le 2 avril 1639 »*.

La maison semble avoir fait l’objet au cours des XVIIIème et XIXème de modifications profondes : « des ouvertures récentes font face à la rue, accédant au premier étage au moyen d’escaliers massifs en pierre. (…) Les sculptures (de la maison) furent mutilées, il y a une cinquantaine d’années, par un locataire alcoolique dans ses accès de gaîté, parce que le masque d’un médaillon lui faisait des grimaces »*.

Acquise en 1978 par les propriétaires actuels, la gentilhommière menaçait ruine. Elle a fait depuis l’objet d’une restauration méticuleuse afin de retrouver au mieux le caractère originel des lieux.

 

*Dictionnaire de l’Abbé Angot, 1900 et 1909

 

Actualités

Utile et pratique
Terrains à bâtir disponibles - Lotissement La Houdière II
4 parcelles de 863 à 1 481 m²
En savoir plus